Stage : Appui à l’évaluation de la convention d’application de la Charte de Camopi

  • Employeur Parc amazonien de Guyane
  • Types de contrat Stage
  • État de l'offre Pourvue
  • Ville Rémire-Montjoly - Camopi
  • Date limite de candidature Le 15/02/2020

Niveau du stage : Ingénieur – master
Durée : 6 mois – à partir de mars 2018 (en fonction de la disponibilité)
Résidence administrative : Rémire-Montjoly / Siège du PAG . De nombreux déplacements à prévoir sur la commune de Camopi, en site très isolé.
Structure d’accueil

Nom : Parc amazonien de Guyane (Parc national)
Statut juridique : Etablissement public à caractère administratif
Adresse postale : 1 rue de la canne à sucre, 97354 Rémire Montjoly (Guyane Française)
Adresse électronique : infos@guyane-parcnational.fr Tel : 05 94 29 12 52

L’Etablissement public du Parc amazonien de Guyane (PAG) a pour mission de protéger la nature, de valoriser les cultures traditionnelles et d’impulser un développement économique et social local et durable sur un territoire s’étendant sur 3,4 millions d’hectares situé au centre et au sud de la Guyane. Créé en février 2007, le parc national est à la fois un haut lieu de la biodiversité et le cadre de vie de plus de 20 000 habitants : Amérindiens, Bushinengés, Créoles, … Les territoires concernés par le Parc amazonien de Guyane comportent une zone cœur dont les objectifs doivent concourir à la préservation et à la protection des milieux naturels et une zone de libre adhésion dont les orientations doivent permettre de : contribuer au développement des communautés d’habitants qui tirent traditionnellement leurs moyens de subsistance de la forêt, en prenant en compte leur mode de vie traditionnel, participer à un ensemble de réalisations et d’améliorations d’ordres social, économique et culturel dans le cadre du projet de développement durable défini par la charte du parc national. L’attente des populations en matière de réalisations concrètes sur leurs territoires de vie et d’amélioration du cadre et des conditions de vie est prégnante. En ce sens, l’adaptation de l’action publique est une préoccupation croissante face aux changements rapides des sociétés.

Contexte du stage

La charte du Parc amazonien de Guyane (PAG), signée en octobre 2013, est le document stratégique de long terme qui définit les orientations en zone d’adhésion et les objectifs en zone cœur à suivre pour la mise en œuvre de l’action publique sur le territoire du Parc national.

La charte est déclinée de façon opérationnelle à travers des conventions d’application signées avec chaque commune adhérente. Les conventions d’application, conclues sur une période de trois ans, contiennent à la fois un programme d’actions à mettre en œuvre et les modalités convenues ensemble pour mettre en œuvre ce programme.

Sur Camopi, la convention d’application de la charte a été élaborée de fin 2015 à août 2016, sur la base d’un diagnostic élaboré conjointement avec l’équipe municipale, les chefs coutumiers Teko et Wayampi et certains acteurs locaux et habitants. La convention a été signée à Camopi le 15 décembre 2016 et a pris fin le 15 décembre 2019.

Les actions concernées par cette convention sont les suivantes :
1. Développement de l’offre touristique et du tourisme à Camopi
2. Construction d’une offre de formation variée et délocalisée sur la commune
3. Développement d’une offre d’activités sur la commune de Camopi pour la jeunesse
4. Accompagnement de l’installation des équipements et des services sur Camopi
5. Revitalisation de la transmission et développement des débouchés de l’artisanat
6. Facilitation de l’accès aux équipements de transformation de couac en vue de stimuler une production locale
7. Mise en œuvre d’un programme d’éducation à l’environnement et au développement durable
8. Organisation et accompagnement de rencontres et échanges interculturels
9. Sauvegarde, transmission et valorisation des langues, musiques, chants et danses

Il s’agit aujourd’hui de faire le bilan et l’évaluation de cette convention 2016-2019. Ils serviront de base à la construction de la future convention.

Les missions du stage
Sous la supervision du chargé de mission charte, le.la stagiaire aura pour missions principales de contribuer à :
– la définition d’un cadre évaluatif adapté au contexte de Camopi
– la préparation et l’animation du comité de pilotage de l’évaluation
– la réalisation, en lien avec les pilotes de projet, du bilan des 7 actions de la convention
– la réponse aux questions évaluatives et la formulation des recommandations
– la rédaction du rapport d’évaluation
– la restitution aux agents du PAG et aux élus et agents de la commune de Camopi
– la préparation de la seconde convention d’application
Plus-value du stage
Le stage permettra à la personne recrutée d’être en prise avec une grande gamme d’enjeux territoriaux, applicable au contexte français et au contexte des pays en développement, et ce dans un Parc national, permettant ainsi de découvrir le contexte de la protection de la nature en France et en Amazonie. Ce stage amènera le.la stagiaire à s’investir sur la conception et mise en œuvre d’un cadre évaluatif multithématique de l’action publique à l’échelle d’un territoire complexe. A travers les relations avec la mairie de Camopi et avec les agent.e.s du Parc, il.elle sera également amené.e à mesurer les enjeux et difficultés d’intégration d’une démarche évaluative dans l’action publique.
Compétences et qualités requises
– Bac+5 ou finalisation d’un parcours de Master ou grandes écoles
– Très bonne connaissance des techniques d’évaluation de base et d’évaluation des politiques publiques ou/et des projets de développement
– Une première expérience professionnelle (emploi ou stage, etc.) serait appréciée
– Très bonne maîtrise des logiciels de bureautique
– Une connaissance des politiques publiques des « espaces naturels protégés » serait un plus
– bonnes capacités rédactionnelles
– Autonomie, rigueur et organisation
– Sens de l’initiative et force de proposition, sens de la prospective
– Capacités d’analyses et de synthèse
Indemnités du stage :
L’indemnité du stage se fera selon la règlementation en vigueur (3.60€/h à 35h/semaine). Prise en charge le cas échéant des frais de déplacement / hébergement dans le cadre des activités du stage (hors activité régulière), sur la base de la grille de remboursement des agents du Parc. L’établissement de formation d’origine du stagiaire prend intégralement en charge toutes les assurances relatives au stagiaire dans le cadre de la présente mission professionnelle.

Echéance de recrutement : au plus tard le 15 mars 2020
Date limite de candidature : 15 février 2020 (date de réception par le Parc amazonien de Guyane)

Les demandes de stage sont à adresser par courriel avec la mention « candidature au stage d’appui à l’évaluation de la charte » et votre nom à :
Ingrid Hermiteau, chargée de mission charte : ingrid.hermiteau@guyane-parcnational.fr
Copie à : M. le Directeur adjoint : arnaud.anselin@guyane-parcnational.fr et Mme la Responsable des ressources humaines : recrutements@guyane-parcnational.fr