Représentation du réseau

Le GRAINE Guyane travaille dans l’intérêt du développement de l’éducation à l’environnement en région Guyane, avant tout réalisée par les acteurs de terrain. Les objectifs poursuivis ici sont de participer à la reconnaissance de l’utilité socio-économique de l’EEDD en tant qu’outil de développement local durable et ainsi participer à la construction d’une politique régionale de l’EEDD.

De par ses représentations dans différentes instances, le GRAINE porte à la fois la voix des partenaires institutionnels auprès des associations et autres acteurs de terrain mais, à l’inverse se veut le représentant de ceux-ci dans les instances institutionnelles régionales telles que :

  • La chambre régionale pour l’économie sociale et solidaire dans lequel le GRAINE est membre et est impliqué au sein du bureau associatif.
  • Les comités de gestion des réserves naturelles nationales des Nouragues et de l’Amana dans lequel le GRAINE siège.
  • Le comité de pilotage de la « Semaine Européenne du Développement durable » dans lequel le GRAINE siège.
  • Le comité de pilotage du Plan National d’Actions et la cellule de coordination du PNA tortues marines de Guyane dans lesquelles le GRAINE siège.
  • La commission de conciliation en matière d’élaboration du document d’urbanisme dans lequel le GRAINE siège.
  • Et d’autres…

Sa position de tête de réseau permet également au GRAINE de pouvoir signer des conventions-cadre avec des partenaires institutionnels importants et ainsi de faciliter le travail des structures de terrain.

LE GRAINE joue ici tout son rôle en mettant en réseau les acteurs de terrain mais aussi en étant facilitateur dans le montage de projet et faisant le lien avec les institutions régionales.

Deux conventions-cadre existent : une convention avec le Rectorat de Guyane et une convention avec le Parc amazonien de Guyane.